Chambre


Un violoncelle en Italie

Depuis 10 ans, la violoncelliste Elinor Frey recherche les plus belles œuvres baroques pour violoncelle en Italie, pays où la musique pour violoncelle est apparue pour la première fois. L'Accademia de' Dissonanti interprète plusieurs sonates, du célèbre compositeur vénitien Antonio Vivaldi à la musique peu connue pour violoncelle ancien de Giuseppe Maria Dall'Abaco (1710-1805) et d'Antonio Vandini (1690-1778) et Angelo Maria Fiorè (1660-1723), tous violoncellistes célèbres à leur époque, mais aujourd'hui presque oubliés. On y trouve également une œuvre irrésistible pour thérobo solo, une transcription réalisée par Lucas Harris d'une célèbre sonate pour violon de Giuseppe Tartini.

Programme

Giuseppe Clemente Dall’Abaco (1710-1805) - Sonate en ré majeur, ABV 39
Antonio Vivaldi (1678-1741) - Sonate en si-bémol majeur, RV 46
Antonio Vandini (1690-1778) - Cello Sonata in C major (Venice, 1717)
*pause*
Angelo Maria Fiorè (1660-1723) - Sonate en sol majeur
Giuseppe Tartini (c.1664-1721)- Sonate en sol mineur, Op. 1, no. 10 “Didone abbandonata” (arr. Lucas Harris)
Dall’Abaco (1710-1805) - Sonate IX en do majeur, ABV 20

3-4 musiciens de Accademia de’ Dissonanti:
Elinor Frey, violoncelle
Lucas Harris, théorbe
à déterminer, violoncelle ou clavecin


"L'art de la variation"

Les variations constituent l'une des formes musicales les plus durables et ont inspiré la créativité de siècles de musiciens, car les limites imposées par les formes répétitives laissent paradoxalement place à une inventivité sans limites. Dans "L'art de la variation", l'Accademia de' Dissonanti présente un programme inhabituel de recherche, d'exploration, de composition et d'interprétation qui correspond aux innovations les plus récentes dans la pratique de l'interprétation au dix-huitième siècle. Il est bien connu qu'au XVIIIe siècle, la plupart des interprètes composaient également (pour leur propre instrument ou pour les ensembles dans lesquels ils travaillaient), et que des éléments d'improvisation faisaient partie intégrante de la pratique musicale. Ce nouveau programme explore l'art baroque de la variation. Dans deux des sonates du programme, les derniers mouvements comportent un thème court suivi d'une série de variations. Les variations permettent au compositeur ou à l'interprète de développer la pièce en produisant de nouvelles figures intéressantes dans la partie de violoncelle solo, tout en continuant à utiliser la même ligne de basse et ses harmonies. Les nouvelles variations sont typiquement pleines de gestes virtuoses et de créations mélodiques ingénieuses. L'Accademia de' Dissonanti cherche à créer des variations en constante évolution avec le violon, le violoncelle et le clavecin, chacun explorant sa propre voix musicale à travers la musique célèbre de Corelli, Haendel, Veracini et Dall'Abaco ainsi que des compositions plus récentes de Nicola Canzano et de la directrice artistique, Elinor Frey.

Programme


Arcangelo Corelli (1653 - 1713)
Sonate pour violon et basse continue, op. 5, no. 9
2ème version par Francesco Geminiani (1687 - 1762)

Giuseppe Clemente Dall’Abaco (1710-1805)
Sonate pour violoncelle et basse continue en do majeur, ABV 20
Adagio / Allegro moderato e staccato / Aria / Minuetto Cantabile - 6 Variations
Sonate en re majeur, ABV 39
Con Comodo

George Frideric Handel (1685 - 1759)
Air et variations, de Suite no. 5 en mi majeur, HWV 430 “The Harmonious Blacksmith”

Nicola Canzano (b. 1991)
Prelude no. 1 (2020) (en 2 versions : Première avec réalisation de la basse par Canzano et improvisation mélodique par Frey, deuxième avec réalisation de la basse par Frey et improvisation mélodique par Canzano)

Elinor Frey (b. 1979)
Cello Sonata no. 1

Francesco Maria Veracini (1690-1768)
“Sonate accademiche” Sonate XII pour violon et basse continue

Arcangelo Corelli
Sonate op. 5, no. 12 “La Folia”

Autres œuvres à déterminer.

Performers: 3-4 performers total, Elinor Frey with either violin, cello, harpsichord, or theorbo


Le monde musicale de Jean Baur

YouTube Vidéo

Elinor Frey propose un tout nouveau programme en collaboration avec le harpiste Antoine Malette-Chénier et claveciniste Mélisande McNabney. En mars 2022, Elinor a passé un mois entier à Gand, en Belgique, en tant qu'artiste-chercheur invité à l'Institut Orpheus pour étudier la merveilleuse musique pour violoncelle de Jean Baur (compositeur et harpiste français du XVIIIe siècle). C'est une musique qui se marie merveilleusement bien avec la harpe et qui est pleine de charme et de virtuosité.

Programme

Jean Baur (1717-1773) Sonate en si-bémol majeur pour violoncelle et basse continue, op. 2, no. 2 “La Dupleïx” (1756)
Sonate no. 6 en do majeur pour harpe
Sonate en sol mineur pour violoncelle et basse continue, op. 1, no. 4 (1751)
Sonata en si-bémol majeur pour harpe “avec un Accompagnement Chantant pour le Clavecin,” op. 8, no. 3
Sonate en ré mineur pour violoncelle et basse continue, op. 1, no. 3 (1751)

Accademia de’ Dissonanti:
Elinor Frey, violoncelle
Antoine Malette-Chénier, harpe
Mélisande McNabney, clavecin (et/ou pianoforte)
à déterminer, violoncelle


JS Bach - Intégrale sonates pour viole de gambe et clavecin

Programme

Johann Sebastien Bach (1685-1750)

Sonate en sol majeur, BWV 1027 (14 min)
Sonate en re majeur, BWV 1028 (15 min)
Pause
Concerto italien pour clavecin , BWV 971 (10 min)
Sonate en sol mineur, BWV 1029 (15 min)

Performers
Elinor Frey, viole de gambe
Elizaveta Miller, clavecin